Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 Mar

In memorium

Publié par benbraham  - Catégories :  #Coin du privé

Un texte nous a été adressé par Mr SALMI Younes de la DSP de Tipasa en hommage à notre ami Dr MAHSAS.Nous le partageons comme savait si bien le faire Mahfoud....

ADIEU L’HUMANISTE

 

Le 3 Septembre 2008 disparaissait tragiquement docteur MAHSAS Mahfoud imminent médecin légiste et figure emblématique du mouvement associatif médical.

Sa disparition a provoqué une immense douleur et ressentie comme une véritable tragédie compte tenu de la dimension humaine et médicale exceptionnelle du défunt.

Il était réputé pour sa simplicité, sa modestie, son sens de l’humour décapant, sa courtoisie et sa disponibilité légendaire à toutes épreuves.

En tant que praticien, il était intransigeant quant au respect du malade. Il estimait à juste titre que le respect du malade conditionne le respect de la médecine.

Cette approche de la pratique médicale l’avait incitée à s’investir pleinement en qualité d’organisateur et de communiquant dans le processus de formation continue des praticiens aussi bien à l’échelle de wilaya de Tipaza -de Kolea à Gouraya- qu’à l’échelle nationale.

Cet état d’esprit est fortement présent dans sa pratique de la médecine légale où il avait entrepris une action multidirectionnelle telles que : la formation des magistrats bénévolement, la conception d’un prototype de certificat pré nuptial mis à la disposition des praticiens et des pouvoirs publics, un gigantesques travail de sensibilisation face aux IST et leurs corollaires le SIDA, la prise en charge médicale, psychologique et sociale des femmes violentées et bien d’autres actions.

Il était aussi un militant impénitent dans le sens noble du terme. Les témoignages de sa famille, de ses amis et de ses collègues relevait comment il avait  décliné avec une facilité déconcertante les privilèges du statut de député dans l’ex CNT parce qu’il était convaincu que ça le détournerait de son combat pour les droits des hémophiles dont il était leur porte parole et le président de leur association.

Son engagement total pour la cause des hémophiles l’avait amené à concevoir lui-même le projet de création de la maison des hémophiles et de suivre personnellement la réalisation de ce projet.

Or, sa déception était grande après avoir constaté que le projet a été vidé de sa substance suite à sa transformation en autre structure.

Mais cela ne l’avait pas empêché de continuer son combat sous d’autres formes et même sous d’autres cieux.

Des témoignages poignants rapportaient son audace à faire face à l’apartheid médical israélien en imposant la participation de la délégation palestinienne au congrès mondial des hémophiles à Amsterdam en Hollande.

Il a renouvelé la même attitude en exigeant la participation de la société civile marocaine au congrès de Rabat en défiant l’ordre établi dans ce pays.

Le sens d’engagement du défunt l’avait amené à s’impliquer aussi dans la lutte contre le SIDA.

Bravant les préjugés et l’anathème entourant cette maladie, il était allé personnellement à la rencontre des personnes vulnérables des deux sexes pour les sensibiliser et les traiter.

Avec le concours des bonnes volontés, il avait réussi à créer un centre de dépistage anonyme et gratuit (C.D.A.G) à Tipaza.

IL avait réussi à concevoir et organiser- ce qui représente un exploit en soi-  une rencontre nationale remarquable sur le SIDA à Tipaza, réunissant d’imminents médecins spécialistes grâce à son charisme au sein de la corporation.

Ces quelques exemples sont l’expression d’un parcours exceptionnel jalonné d’actions fortes et profondément humaniste.

Aujourd’hui, on pleure le mari, le père, l’ami, le collègue et le militant déterminé et infatigable.

Nous savons tous que le passage de l’être humain sur terre est éphémère. Mais celui du défunt docteur MAHSAS Mahfoud est à l’image de celui des étoiles filantes : un passage, certes rapide, mais qui déclenchent toujours des rêves fabuleux. 

Tous ceux qui l’ont côtoyé, connu et aimé sont persuadés, qu’il a trouvé là où il est maintenant le moyen de se transformer en ange gardien pour veiller sur eux et les protéger.

 

ADIEU L’HUMANISTE.

 

ADIEU DOCTEUR MAHFOUD MAHSAS. 

 

 

Commenter cet article

Mohamed MAHSAS 03/09/2014 12:30

Bonjour,
Très touché par vos témoignages de soutien et de sympathie, je vous exprime mes très sincères remerciements. Merci Mr SALMI Younes.
« Il y a des personnes qui entrent et sortent de notre vie, par dizaines, par centaines. Comparables aux étoiles, Certaines passent, filantes et laissent derrière elles une trainée de lumière, qui termine toujours en poussière. Et d'autres nous éclairent depuis toujours, mais n'apparaissent à nos yeux qu'à un moment précis, ces étoiles là ne s'en vont pas, elles restent près de nous, ne bougent pas et veillent sur nous.
Des personnes pareilles, il est difficile de les trouver, plus difficiles de les quitter,
mais impossibles de les oublier. »
Mohamed MAHSAS

Archives

À propos

Blog des médecins libéraux de Tipasa